Pour la propreté de nos locomotives

Traitement de L´eau

Le premier tunnel de lavage de locomotives mécanisé et manuel de la ligne Saint-Pétersbourg-Finlande a été inauguré en octobre. Il est équipé par une société espagnole :  Aquafrisch SL, dont les équipements disposent d’une ressource opérationnelle et d’une fiabilité supérieures à celles analogues.

La capacité du tunnel est de 60 locomotives de deux tronçons par jour. Bien qu’ il faut environ 25 minutes pour laver la locomotive avec deux sections au point mécanisé et 40 minutes au point manuel, le nouveau tunnel offre des réserves suffisantes en cas d’augmentation possible du plan ou du débit saisonnier des locomotives.

En tant que PDG de CJSC “Depot No. 1” et CJSC “LokomotivTransServis”, Ivan Korenkov a confié au magazine “Gudok” que, grâce au système de recyclage de l’eau, il n’y a presque pas de décharges du système d’égout, cette technologie nous permet de réaliser des économies substantielles sur les détergents et l’eau, si environ 400 litres d’eau sont nécessaires au lavage d’une locomotive d’une section, il faut désormais 200 litres pour le lavage de la locomotive entière à deux sections, environ 1,8 litres de détergent par locomotive sont utilisés, sa consommation a été réduite de près de la moitié par rapport à ses analogues.

Le processus de lavage comprend un circuit de prélavage, un circuit d’application de détergent, un module de brosses, puis les plates-formes équipées de dispositifs à haute pression sont situées pour le nettoyage manuel des zones difficiles d’accès et le nettoyage interne des équipements. Après, un module de brosses est installé, un circuit de rinçage à l’eau propre et  une zone de séchage.

Cette année, 11 stations de lavage de locomotives seront construites sur le réseau. Des travaux de conception et d’étude sont en cours pour la construction, en 2019, de 17 autres tunnels de ce type.

Lire les nouvelles dans le média